Végétaux et bio-déchets

Végétaux et bio-déchets

© Maarten Van Den Heuvel / Unsplash

Végétaux et bio-déchets

Les végétaux et les bio-déchets représentent une part encore importante dans nos poubelles. Compostage, broyage, paillage, gestion différencié des espaces verts, sont autant de solutions pour valoriser ces matières et réduire le volume de déchets.

Le broyage

C'est une solution intéressante pour transformer les végétaux en broyât.
Cette matière riche en humus et minéraux sert à pailler les plantations, en leur apportant les nutriments nécessaires à leur croissance, tout en les protégeant des intempéries et nuisibles. Déposé directement sur la terre, il nourrit le sol et facilite le travail de la terre au moment des plantations.

Compost mûr
Bac à compost
Feuilles mortes

Le compostage

Permet de détourner les bio-déchets de la poubelle des ordures ménagères.

Les épluchures de fruits et légumes, restes de repas, etc. peuvent facilement se dégrader pour se transformer en compost. Riche en humus, le terreau obtenu est un fertilisant idéal pour le potager, les jardinières et les plantes d’intérieur.

La vente de composteurs sera bientôt proposée par notre service Environnement; les modalités seront alors indiquées sur cette page.

La gestion différenciée

Elle passe par un bon choix des arbustes et plantes que l’on souhaite voir pousser dans son jardin.

Certaines espèces dites "à croissance lente"

  • produisent peu de déchets végétaux,
  • demandent également moins d’entretien en taille et en eau.

Aménager ses espaces verts différemment, installer des hôtels à insectes, des abris pour les auxiliaires du jardin, sont autant de techniques pour

  • favoriser une biodiversité riche et harmonieuse,
  • réduire ainsi les coûts et le temps d’entretien,
  • réduire la production de déchets végétaux.

Il est également intéressant de choisir des espèces à croissance lente pour les haies et jardins, qui évitent une taille trop fréquente.